Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié par PM sur
Publié dans : #matiere a reflexion

MAS D’AZIL, LE SCANDALE

Prémices d’un lynchage annoncé, ou quand la suffisance prend la place de la compétence !

Depuis le printemps 2011, un citoyen local, ariégeois ordinaire, mais artiste et philosophe, est victime d’un « lynchage » organisé par les responsables municipaux, menés par le Président de l’Office de Tourisme , au demeurant adjoint au Maire du Mas.

Si l’on consulte le dictionnaire, on y lit : « Le lynchage est l’exécution sommaire commise par un groupe de personnes, voire une foule , sans procès régulier et notamment sans laisser à l’accusé la possibilité de se défendre ».

L’opération a commencé à la suite d’une soi-disant plainte de la part d’un quidam vertueux qui aurait été choqué par une vidéo un tantinet « hard » vue au cours d’une visite de l’Affabuloscope, atelier de notre artiste, lequel considère que les visiteurs qui viennent voir ce lieu d’exposition peuvent ne pas apprécier la teneur de telle ou telle production, c’est leur droit.

Mais c’est aussi le droit de l’artiste de présenter dans des lieux prévus à cet effet tel ou tel document au nom de la Liberté d’Expression, principe fondamental de notre civilisation

.

Les mécontents ont donc le droit de ne pas apprécier et doivent s’en tenir là.

Ne voilà t-il pas que le gérant du musée de l’Affabulisme apprend par courrier que va être suspendue sine die toute parution publicitaire de ce lieu artistique dans les documents destinés à inciter les touristes ou autres personnes intéressées à venir visiter. Dans la foulée, ce « présidenticule » de l’Office, pris de l’envie vertueuse de mettre au pli ce « pervers sexuel » (sic), demande aux autres offices du département d’agir de même, et la plupart de ces autres lieux officiels de publicité obtempèrent sans barguigner. Et ce, sans en informer immédiatement ni le conseil d’administration ni le « coupable ». Nous sommes en Ariège , donc au dessus des règlements.

Dès lors, commencent à apparaître les premiers effets de cette décision autoritaire et arbitraire qui a pour résultat premier un manque à gagner pour cet artisan de l’imaginaire qui, lui, n’a jamais fait de tort à qui que ce soit et n’a jamais rien demandé aux autorités locales.

Et, comme notre affabuliste n’est pas homme à se laisser faire sans réagir, il s’est lancé dans une escalade qui lui a valu une condamnation à une peine de deux mois de prison, ce qui ne l’a pas surpris, il s’y attendait.

Mais il faut savoir et faire connaître au public local et au-delà que monsieur Pouech Jean-Marc, ci-devant président de l’office de tourisme et de ce fait garant de la promotion de la Culture est, dans les textes, le garant du respect des statuts de ce service.

Et pourtant c’est lui qui viole l’article 8 de ces statuts qui dit : « La radiation est annoncée par le conseil d’administration. Elle devient effective après que l’intéressé (e) ait pu présenter sa défense devant ce même conseil et ce dans un délai de deux mois après notification de radiation par le Conseil d’administration. ». Claudius n’a donc pas pu se défendre puisqu’on l’a privé des deux mois prévus pour la défense.

Ceci montre bien que la décision a été prise de manière autocratique par le Président, en violation des statuts de l’Association dont il est en principe le garant. Il est donc là, le scandale.

Alors comme on est dans ce bon pays d’Ariège où il n’est pas rare qu’un élu de la majorité départementale se livre en toute impunité à quelque fantaisie au regard des règles et des lois qu’il est chargé de garantir, il va donc chercher des appuis en lançant ses nervis dans la population pour assurer que sa bonne parole et les bonnes directives des élus seront religieusement répercutées.

Ainsi, un citoyen normal sera empêché de gagner sa vie par le caprice d’un élu pourtant socialiste.

Il ne restera plus à ce brillant démocrate qu’à briguer la magistrature municipale suprême.

Jean FEIX

Article paru dans LE PATRIOTE DE L’ARIEGE (septembre 2015)

Pourquoi ce site ?

fedetlib.overblog.com

Rédigé par PM

Pourquoi ce site ?

Articles récents

Hébergé par Overblog