Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié par PM sur
Publié dans : #billet d'actualite

Billet d'actualité ..................................................................

 

CUMULARDS

 

Dans toute autre profession, le cumul d’activités, avec rémunération à la clef, est généralement mal vu. Une telle pratique jette la suspicion sur le sérieux mis à remplir les différentes fonctions, sans parler de la place occupée et qui pourrait l’être par un/une autre.

 

Les politiciens eux, n’ont pas ce genre de craintes et de scrupules. Au-delà de la férocité qu’ils déploient pour gagner leur place, ils essayent d’en avoir le plus possible… et une fois en place, ils n’en bougent plus, ou du moins essayent !

 

Bien sûr, le discours officiel – sans rire - raconte que cette activité, la fonction politique, est fondée sur le «  don que l’on fait de sa personne à l’intérêt général »…et que, au dire des intéressés, ce n’est même pas une profession. On peut d’ailleurs se demander pourquoi ils gagnent, sur un seul mandat, jusqu’à cinq fois le SMIC, et plus… sans parler des privilèges collatéraux (transports, protection sociale, retraites,…).

 

Alors que dans la plupart des professions, on vit difficilement la charge de travail correspondant à un emploi,… les élus/es en exercent deux parfois trois et même quatre… Ou bien se sont des surhommes/femmes ou bien ils ne foutent pas grand-chose !

 

Bien sûr, à les entendre, ils sont surchargés de travail, toujours en déplacements, écrasés par les dossiers,… sauf celui concernant leur statut… top secret.

 

Pourtant à la seule évocation d’une loi sur le « non cumul des mandats »,… alors que toute autre profession serait enthousiaste,… eux rechignent, refusent, reculent le débat et la décision, font la sourde oreille…accusent celles et ceux qui font ces propositions d’être des « populistes », « anti démocrates »… Ben voyons !

 

La réforme viserait à ce qu’un mandat de député ou de sénateur devienne incompatible avec les fonctions de maire (y compris de maire d’arrondissement à Paris, Lyon, Marseille), de président de conseil général ou régional ou d’un groupement de communes (communauté urbaine, etc.). L’incompatibilité concernerait toute fonction exécutive (adjoint au maire...). Mais à leurs yeux, de telles dispositions seraient une atteinte à leurs fonctions et pour tout dire,… à la démocratie ! Rien que ça !

 

Il serait intéressant de savoir si, la rémunération du mandat principal était alignée sur le salaire médian, soit 1644 euros/mois (ce qui serait justice), autant de candidats se précipiteraient pour occuper ces postes, de même si les autres fonctions, en plus de la principale, n’étaient pas rémunérées (ce qui serait logique). De telles conditions leur permettraient de savoir ce que c’est que de vivre comme le peuple, qu’ils sont censés représenter… et de réfléchir avant de prendre des décisions dont ils ne mesurent jamais, à leur niveau, la portée.

4 mars 2013

 

CUMULARDS
CUMULARDS

Pourquoi ce site ?

fedetlib.overblog.com

Rédigé par PM

Pourquoi ce site ?

Articles récents

Archives

Hébergé par Overblog