Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Publié par PM sur
Publié dans : #matiere a reflexion

L’EPREUVE

 

C’est incontestable à une épreuve que nous sommes, en France, mais pas que, confrontés. Une épreuve redoutable aux multiples facettes – quatre exactement -  à l’issue incertaine mais déterminante et fondamentale pour notre avenir.

 

Ce qu’il est convenu d’appeler le terrorisme nous a incontestablement dans le collimateur. C’est ce nous qui est important ! Tout le monde est visé,… ce qui est le propre du terrorisme : semer la terreur dans l’objectif d’une déstabilisation sociale.

Cette déstabilisation sociale peut répondre à plusieurs logiques qui s’imbriquent et rendent la perception de la situation à la fois complexe et imprévisible.

 

L’offensive de Daesh.

La France constitue certainement pour ces « fous de Dieu » une victime de choix car elle vise explicitement la laïcité, autrement dit la tolérance, fondement de notre République,. Déstabiliser ce modèle social est, pour Daesh, pousser à l’affrontement interreligieux et de susciter une forme de guerre de religions, voire de guerre civile.

 

La stratégie du Front National

Comme toute organisation néo fasciste, le FN compte sur la crise économique, sociale, politique et idéologique pour marginaliser les partis traditionnels et remporter les prochaines élections. En ce sens, la stratégie de Daesh, même s’il ne peut évidemment pas le reconnaître, lui sert parfaitement. C’est en manipulant la peur et la colère, provoquées par le terrorisme, qu’il gagnera des voix (processus politique classique !).

 

Le naufrage de la classe politique

L’insupportable insolence, démagogie et médiocrité des partis politiques qui ont assuré l’alternance depuis des décennies, atteignent des sommets, dissuadant tout/te citoyen/ne conscient/e à leur faire la moindre confiance… créant en cela un « vide politique » car pas d’alternative crédible pour le moment.

 

La crise économique et sociale

Elle est un peu passée au second plan, pourtant cela fait des mois qu’elle dure : lutte contre l loi El Khomri, faillite de l’Europe libérale, chômage, trahison social libérale du PS, accroissement des inégalités, scandales financiers, démagogie à tous les étages….

 

Tels sont les écueils qui rendent aujourd’hui l’avenir plus que sombre.

 

Un point positif cependant : L’ignominie et la violence des derniers attentats n’ont pas enclenché une réaction sociale de rejet de l’Autre et ce, malgré les réactions scandaleuses et imbéciles des politiciens traditionnels et l’ « huile sur le feu » que répand en permanence le Front National. Ce qui reste solide dans cette situation dramatique c’est l’opinion publique et la réaction citoyenne.

Le danger réside dans l’éventuelle répétition de ces attentats qui à la fois vont faire se multiplier les surenchères démagogiques des politiciens et les appels à la haine du FN. Le rôle, jusqu’à présent exemplaire des autorités religieuses et laïques, va être déterminant, de même que l’attitude de tout un chacun/chacune.

Faire échec à Daesh et à ceux qui en profitent c’est, à la fois maintenir et défendre l’esprit de tolérance, de solidarité avec les victimes des guerres (souvent provoquées par nos dirigeants), refuser de chercher un bouc émissaire et continuer à lutter pour défendre nos libertés et les acquis sociaux et politiques.

 

Dans cette tâche qui déterminera notre avenir et celui des générations futures, nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes et certainement pas sur les faux prophètes politiques pas plus que sur les propagateurs de haine.

 

            29 juillet 2016-                                                                                                                  Patrick MIGNARD

L'EPREUVE

Pourquoi ce site ?

fedetlib.overblog.com

Rédigé par PM

Pourquoi ce site ?

Articles récents

Hébergé par Overblog