Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Publié par PM sur
Publié dans : #billet d'actualite

Billet d'actualité ....................................................................................................

 

SEMANTIQUE EN DANGER

 

 

Imaginez un instant que l’on décide d’appeler la République Française, « République Populaire et Démocratique de France ». A quelles réactions pouvons-nous nous attendre ? Probablement un tollé général ! Pourquoi donc ? On va nous accuser de vouloir faire ressembler la France, au Congo, à la Corée du Nord, à la Chine, voire à l’ancienne République Démocratique Allemande !

 

Autrement dit, les qualificatifs de « populaire » et de « démocratique » ont perdu tout sens, toute crédibilité,… de même que, dans la foulée, le terme de « république ». Or, tout le monde les utilise pour parler du Congo ou de la Corée du Nord, de la Chine ou de tout autre pays qui ne brille pas par son respect des Droits de l’Homme. Sous couvert de ces vocables, on peut donc faire tout et n’importe quoi,… et ils sont utilisés, par tous, y compris nous, dans la plus parfaite indifférence pour qualifier ce dont ils sont – en principe – l’exact opposé.

 

Ceci nous renvoie au sens de ces vocables que tout le monde utilise à tort et à travers au point qu’ils perdent toute signification. Ceci disqualifie une fois encore le discours politique, non plus à partir des faux-semblants et des promesses jamais tenues, mais dans les éléments même de sa construction, les mots qu’il utilise.

 

Quels repères désormais peut-on avoir, dans un discours politique, pour être sûr que ce qui est qualifié de « populaire » et de « démocratique » l’est vraiment ? Cette question, on ne se la pose jamais ! « La pratique politique, les institutions, l’État de Droit » vont répondre dans un ensemble touchant tous des démocrates ! Sommes-nous bien sûr que cela constitue des repères, des garanties ?

 

Bien sûr pour les pays où règne la dictature sanguinaire, quoiqu’on continue à les qualifier de « populaire » et « démocratique », on sait pertinemment que « l’emballage ne correspond pas au contenu ». Mais des dizaines de pays, qui se disent être des démocraties, n’ont souvent rien à envier aux précédents ; en Amérique Centrale par exemple, avec le soutien d’une « grande démocratie », les USA, en Afrique,…. Et l’Europe, notre vieille Europe, baignée de valeurs humanistes, qui sue sous le joug de la finance, de systèmes politiques verrouillées, d’instances communautaires bureaucratiques, où la pauvreté explose,… qui oserait dire que ce n’est pas la démocratie qui y règne et que le peuple y est souverain ?

 

République, populaire, démocratique sont des termes à géométrie variable, des sortes d’auberges espagnoles où chacun y trouve ce qu’il y amène.

 

Le discours politique, fondé sur ces illusions sémantiques, qui structure les consciences et verrouille l’avenir des peuples a beau jeu de faire croire à un présent radieux et à des lendemains qui forcément chanteront.

 

Finalement c’est tout à fait logique que l’expression « République populaire et démocratique » soit devenue quasiment une insulte !

 

15 avril 2013

 

 

SEMANTIQUE EN DANGER

Pourquoi ce site ?

fedetlib.overblog.com

Rédigé par PM

Pourquoi ce site ?

Articles récents

Archives

Hébergé par Overblog